banniere TrackandRoad
Se connecter

Aidez le site : faites un don Paypal

500 cup Pau Arnos 2009

Promosport 500


C’est parti pour la troisième manche de la saison. Tout commence par un sympathique petit trajet de 800 km en Twingo ‘Trackandroad Racing’ pour rejoindre le circuit de Pau Arnos. J’arrive frais et dispo (rires !) vers 18h00, après une séance de demi tour ‘remorque dans le champ plein de boue et voiture dans un chemin pourri’ juste au dessus du circuit …j’avais oublié que le matin même j’avais rentré l’emplacement du circuit ‘à la louche’ dans mon GPS, et que ce dernier cherchait à me faire arriver dans un champ de patates…la technologie c’est bien, en abuser ça craint…

Je rejoins donc l’entrée du circuit, et continue mes expériences champdepatatesques …il faut trouver une place dans ce que les gestionnaires du circuit osent appeler paddock. Je réussis à dénicher un coin pas trop boueux, et peux installer ma tente, sous des trombes d’eau bien évidemment, ça ne serait pas drôle s’il en était autrement. Je passe la soirée à peu près au sec (merci la bâche de sol), finalement…

Essais libres

Le temps est comme lors de mon arrivée la veille : il flotte. Pas très motivé pour rouler, je ne prends donc qu’une seule séance d’essais, même pas achetée à la charmante vendeuse de l’an dernier, qui n’est plus là (snif) et je m’en vais passer tous mes contrôles. Tout se déroule sans encombres, et nous voici en fin d’après midi parti pour une super séance d’essais avec mal de tête, combi de pluie dans laquelle on étouffe et Kawa en pneu pluie qui nous enrhument. Au moins, ça me permet de me remettre le circuit en mémoire.

Essais qualif

Première bonne nouvelle, il ne pleut pas ce samedi matin. La piste est encore bien humide. La première série roule pas mal, mais on voit la piste sécher à vue d’œil durant leur séance. C’est à nous, j’ai un peu de mal à trouver le bon rythme, et suis assez perturbé par les flaques omniprésentes. Je finis en 1’38’7, ce qui me place 32 è…va falloir se réveiller cet aprèm !

Course qualificative

La bonne nouvelle du week end, c’est que je commence à prendre des départs plutôt pas mal, et je passe toute la course à rouler avec les N° 42 et 46. Pas de qualif directe, je finis 16è, je partirai 7è demain en consolante, pour 11 places…ça devrait le faire !!

Consolante

Encore un bon départ, je dois être 5 ou 6 durant les 3 premiers tours, jusqu’à la chute du N°85 dans la descente après le fer à cheval. Drapeau rouge, les commissaires nous demandent de revenir sur la grille (ce qui arrive de temps à autre quand l’incident est vite résorbé), mais évidemment, il y en a un qui s’imagine que la fédé vient de lancer le premier ‘départ-lancé-après-drapeau-rouge’ et qui tamponne ouin ouin qui était en train de se replacer sur la grille. On est renvoyés dans la voie des stands, nouvelle procédure de départ, le ‘mouton noir’ reprend sa place avec une moto qui perd de l’huile. Je reprends un bon départ et me retrouve en 4è position, la garde la moitié de la course, le temps de ramasser un peu d’huile sortie de ‘vous devinez où’ sur ma visière. Je me fais doubler par quelques concurrents à la fin, mais ils resteront derrière moi au cumul des manches : je suis 5è, et qualifié pour l’après midi.

Finale A

J’ai pris la bonne habitude de faire toutes les finales A, et c’est pas plus mal. Je prends encore un bon départ (Yes ! )et doit passer 23-24 è à la chicane. Rapidement un groupe se forme avec le 74, le 53, le 51, le 29 et le 46. Nous passerons la course à échanger nos places, mais toujours dans un super esprit sportif (si ça passe pas ça passe pas et si l’autre est passé ben il est passé), ça fait carrément plaisir de rouler avec des gens comme ça ! Je finis 26 è avec un bon chrono (1s plus vite que l’an dernier), mais rate mon objectif du top 20. Faudra faire mieux la prochaine fois.

Merci à tout le monde pour le week-end, courage à Ouin Ouin pour réparer les conneries de ‘vous savez qui’, bravo à Greg pour sa pole, à Nico Salchaud pour sa 2è place et RDV à Croix en Ternois.